• Avec le vent qui s'arrêta net

     

     

    Avec le vent qui s'arrêta net

    ce fut comme si

    nous redevenions des enfants.

    Nos rides de crispation

    avaient soudain disparu.

    Nos visages étaient jeunes.

    L'instant présent fut à nouveau

    aussi essentiel à vivre

    que la peur que nous éprouvâmes

    dans la nuit de voir

    s'envoler le toit vers les étoiles.

     

     

     

    Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :