• Avec leurs mots d'une autre langue

     

     

     

    Avec leurs mots d’une autre langue

    les meubles se lèvent

    le froid revient

    la cire jaunit

    et la casserole est dans le vide

    reste plus qu’à s’installer

    et à comprendre pourquoi

    tout ce remue-ménage

    de la première heure

    s’impose autour des corps endormis

    comme dans un film muet

    dont on sent qu’il nous parle

    sans fioriture ni balle à blanc

    un phare marin braqué sur le cœur.

     

     

     

     

    Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :