• Clin d'oeil à Marc Guimo

     

     

     

     

    À Marc Guimo 

     

    Maintenant qu’ils sont partis en vacances

    Je vais pouvoir être moi-même

    Me balader à poil dans la ville

    Manger dehors avec les chats

    Et quand ils rentreront

    De leur séjour à la mer

    Bien bronzés

    Tout proprets

    Et complètement déprimés

    Par la reprise du boulot

    Je mènerai à nouveau  ma vie

    Comme si de rien n’était

    Ils ne me reconnaîtront pas

    D’ailleurs ne m’ont jamais connu

    Je ne pars jamais en vacances

    Pourquoi faire

    Pour me retrouver avec eux

    Leurs embouteillages à perte de vue

     Leurs cris dans la piscine

    Leur pisse dans la mer

    Leur bave sur les coquillages

    Non je préfère mille fois

    Rester un blanc-bec

    Sans crème sur la peau

    Libre d’avoir choisi ma solitude

    Pendant quelques semaines annuelles

    Simplement pour éprouver le sentiment

    D’être un peu quelqu’un

    Avec encore plein de désirs

    Même si le chômage de longue durée

    Est une sorte de petit bulldozer

    Que les vacanciers n’entendent pas.

     

     

     

    Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :