• Coupé en deux parties égales

     

     

     

    Coupé en deux parties égales

    par une branche d'arbre

    juste en face de mon bureau

    le lampadaire déjà allumé de la rue

    ressemble à une tête de chinoise

    sans corps suspendue au-dessus

    de la haie bien taillée du jardin.

     

     

     

     

    Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Jeudi 15 Novembre à 20:32

    Sympas, comment appelle-t-on ce genre de texte en littérature Française ?

      • Jeudi 15 Novembre à 20:37

        Merci d'être passé. Des poèmes, pourquoi ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :