• En marchant sous la pluie

     

     

    En marchant sous la pluie
    les voix sont claires et déterminées.
    Les drapeaux volent
    et les slogans parlent.
    Les jeunes ont quitté leur portable
    des parapluies au-dessus de la tête.
    Ils ne pensent plus aux photos à prendre
    regardent devant eux le mépris derrière les fenêtres.
    Le cortège emprunte le même chemin
    celui de la colère maintes fois exprimée.
    Les voitures ne peuvent plus passer
    là où le peuple n’a plus les moyens de rouler.
    Les haut-parleurs ne sont rien
    que des amplificateurs de gorges serrées.
    Deux mondes s’affrontent depuis longtemps
    celui des empathiques contre les psychopathes.
    Pendant que certains parlent des sans-dents
    contre les rentiers de la république.
    Le bras de fer se poursuit dans la nuit
    alors que les tout-puissants ne rêvent que d’extermination.
    Les petits retraités pleurent dans leur coin 
    devant le sourire forcé des costumes au soleil.
      

     

     

     

     

     

    Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Mardi 13 Mars à 07:19

    Et, comme en plus, le désert de nos manifs ! Fréquentables, et pourtant si peu fréquentées ! Où sont les hommes ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :