• Et soudain je souris

     

     

     

    Et soudain je souris

    en pensant à nouveau

    aux rares idées qui viennent

    entre deux assoupissements

    et que Frédéric Shiffter compare 

    à des songes en attente de café.

     

     

     

     

     

    Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :