• Il a beau parler

     

     

    Il a beau parler

    des oiseaux

    posés sur la longue chevelure

    de sa fille

    et des nuages

    en train de tourner

    en rond dans un ciel d’hiver

    je vois autre chose

    de plus intérieur

    que son poème tait

    de peur d’en dire

    trop peut-être

    et de le tuer sur place.

     

     

     

     

     

     

    Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :