• Il poussa la brouette

     

     

     

    Il poussa la brouette 
    jusqu'au tas de bois 
    et vit son existence 
    défiler en quelques mètres. 
    Parvenu à l'appentis
    il voulut tout oublier 
    mais sans succès 
    fut obligé de poursuivre 
    son travail la tête ailleurs.

     

     

     

     

     

    Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Lundi 7 Mai à 07:33

    Penser en bricolant ! C'est peut-être là que se forge le poème ! Bon, en ce moment, avec tous les travaux d'été dans une grande maison et terrain comme les miens, je suis bien plus dehors qu'à la table d'écriture. Rien d'autre ne se fera avant l'automne, que vivre !

      • Lundi 7 Mai à 07:40

        Vivre, vivre, vivre, tout un poème, oui. Bonne journée à toi, Serge !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :