• Il y a longtemps que j'étais jeune

     

     

    Il y a longtemps que j’étais jeune et mes souvenirs sont des

    épaves immobiles, comme des restes de combats que je n’ai

    jamais menés, sinon à une échelle intérieure : entre ce que je suis

    et ce que j’aurais aimé être. Je comprends de mieux en mieux ce

    que tu n’arrives pas à me dire. C’est grâce à toi, aux nuages que

    tu fabriques en respirant, que je parle autrement. Extrait de Le

    murmure des nuages, Editions Emoticourt

     

     

    Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Octobre à 19:47

    Très beau texte. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :