• Je craignais l'arrivée de mes parents

     

     

     

     

     

    "Je craignais l'arrivée de mes parents, d'être pris pour le meurtrier de ma sœur. Alors je creusais je creusais un trou à mes jambes à l'aide de mes mains. C'était bien frais. A la surface de l'océan, on aurait dit que brillaient des milliers de lames coupantes. La petit tête de ma sœur devenait un bouchon accroché à la ligne de mon cœur. Il n'était pas assez costaud mon muscle pour ramener près de moi la pêche de ma lâcheté." Extrait de A un moment donné ( recueil de nouvelles), Editions Tarmac.

     

     

     

     

    Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :