• Je me rends compte

     

    Je me rends compte

    de plus en plus

    que j’écris sur la lenteur

    alors que je suis plutôt

    expéditif dans la vie.

    Je construis un monde

    et vis dans l’espoir

    de ne jamais être dérangé.

    Je me protège derrière ma fiction.

    Je m’exhibe avec elle.

    Je me retire discrètement

    du monde réel

    pour rechercher avec elle

    l’inconnu qui me rendra différent.

     

     

     

    Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Lundi 12 Novembre à 18:49

    Oui, c'est tout à fait cela. Je vais imprimer ces mots et les garder auprès de moi. Pour me

    retrouver lorsque le monde me perd. Merci Thierry pour ce partage qui  touche la mire,

    souvent, si souvent. Murielle

      • Lundi 12 Novembre à 19:03

        Merci, Murielle, de ta fidélité stimulante pour moi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :