• je me réveille dans un autre pays

     

     

     

    je me réveille dans un autre pays
    où je marche à longueur de temps
    sans savoir où je vais où je dors
    dès que la fatigue arrive j'arrête
    suis une bête puis rase les murs des
    maisons aux télévisions bruyantes
    que je ne reconnais plus et me de-
    mande si à l'intérieur les chiens les
    chats les cochons d'Inde les perro-
    quets les serins les lapins béliers
    les écureuils de Corée m'ont déjà
    vu quelque part: moi je me sou-
    viens bien d'eux dans l'animalerie
    où j'ai ouvert toutes les cages
    avant de m'endormir un jour

     

    Extrait de si je reviens sans cesse, Editions Jacques Flament

     

     

     

     

     

    Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :