• La couleur du ciel

     

     

     

    La couleur du ciel

    derrière la fenêtre du compartiment

    a des reflets irréels.

     

     

    Les prés ressemblent

    à de larges puits

    sans margelles

    creusant dans l’horizon

    des limites insaisissables.

     

    Rien ne bouge.

     

    L'attente est là

    suspendue aux caprices du temps.

     

    L’immortalité se trouve au-delà 

    des visions apocalyptiques

     

     

     

    Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :