• Le linge et la mer (épisode 2)

    - Si on allait à la mer ? lance-t-elle.

    Qu'est-ce qui lui prend ? Ce sont ses premières paroles depuis trois jours.

    - À la mer ? Maintenant ? De ce temps-là ? Ouais, pourquoi pas?

    Ça y est, elle ne me fait plus la gueule. C'est toujours elle qui décide quand on signe la paix. Celle-ci, elle ne me l'avait jamais faite. Aller à la mer, quelle belle idée ! Nous allons nous retrouver et tout oublier de nos chamailleries ridicules d'enfants gâtés. Et puis la mer à cette époque de l'année, elle doit être superbe. J'imagine sa couleur, le vent et les vagues. Je lui dirai, Je t’aime. Nous marcherons main dans la main ; je verrai son corsage plaqué contre son buste, et le profil de ses seins bien dessinés dans le vent ; ses cheveux fouetteront le silence entre nous deux et feront parler mes sourires attendris.

    Je suis prêt et elle aussi. Nous montons dans la voiture. Le dernier qui a parlé c'est moi. À elle de poursuivre maintenant si elle m'aime. J'attendrai qu'elle se décide. Je ne parlerai pas avant mon tour. Ou alors une question. Cela ne mange pas de pain. Et puis ce sera un bon moyen pour qu’elle réagisse. Après je peux plus facilement enchaîner sur un autre sujet et hop, c’est terminé !

    Il va bien falloir que nous nous mettions d'accord sur une destination précise. La mer, c'est vague, quand on habite proche du littoral.

    - On va de quel côté ?

    - Je ne sais pas moi... vers La Tranche, par là...

     

     Me tend-elle une perche ou est-ce encore de l'agressivité ? J'ai une idée : nous irons à La Pointe de l'Aiguillon. Nous y allons souvent là-bas, l'été. Il n'y a pratiquement personne ; que des habitués en balade ou des ramasseurs de coquillages. C'est vrai qu'en même temps, je manque un peu d'originalité. Moi, les situations tendues me font perdre mes moyens ; je n'ai plus aucune imagination ; je fais n'importe quoi. Et puis, elle n'a qu'à prendre le volant, c'est toujours moi qui conduis. 

    Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :