• Le poème me dis-je c'est ce qui reste

     

     

     

    Le poème

    me dis-je

    c'est ce qui reste

    aux songes

    quand ils sont fatigués

    de faire des phrases.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Mardi 12 Juin à 06:31

    Bonjour Thierry. Il faut pourtant fatiguer à les écrire ces phrases ! Se faire violence ! Mais il y a quelque chose de masochiste dans l'écriture, puisque le plaisir arrive alors !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :