• Le soir on se dit des poèmes lu par Patrice Maltaverne, de la revue Traction Brabant

    vendredi 27 janvier 2017

    « Le soir on se dit des poèmes », de Thierry Radière

     

    Publié par les éditions Soc et Foc, « Le soir on se dit des poèmes », de Thierry Radière, est un livre de poèmes où se mélangent tous les rôles. Je parle ici des rôles d'enfant et de père. En effet, parfois, il arrive que des poèmes semblent avoir été écrits par l'enfant. D'où leur côté plus direct et familier.
     
    Bien sûr, le lecteur comprend qu'en fin de compte, c'est le père qui revit sa propre enfance. Et plus simplement, il décrit les rêves de son enfant.
     
    Mais là encore, les rêves semblent déborder sur l'existence. À travers ces rêves, ces histoires que l'on raconte avant le sommeil, c'est le mode de vie qui se trouve chamboulé. Pourquoi ne pas désormais se déplacer en trottinette, pourquoi ne pas changer tous les jours les draps de son lit, pourquoi ne pas dormir au moins  une fois à la belle étoile ?
     
    Même si les impératifs du réalisme à la mode reviennent vite au galop, c'est une bien jolie chose de pouvoir redevenir enfant quand on est adulte.
     
    La tendresse qui traverse chacun des poèmes qui composent « Le soir on se dit des poèmes » le prouve.
     
    En voici un extrait :
     
    « jouets
     
    il n' y a pas besoin d'attendre l'arrivée du soir
    pour écrire le soir
    tous les jours avec toi
    des lunes sortent de ma tête
    se posent sur le balcon
    parce que tous les poètes savent que la poésie
    est un gigantesque mensonge
    nécessaire
    à la vérité qu'on n'arrive pas à dire
    et je te regarde sans que tu le saches
    jouer dans ta chambre
    au papa et à la maman
    avec des ours en peluche
    et des baigneurs en plastique
    à qui tu expliques en surarticulant que s'ils ne sont pas sages
    ils n'auront pas d'histoire
    juste avant de dormir
    et je me demande si tu imites l'écrivain
    où tes parents fatigués par leur journée. »
     
    Je signale que les illustrations de José Mangano (dont celle de couverture), sur papier glacé, contribuent à faire de ce livre un bel objet.
     
    Pour en savoir plus sur « Le soir on se dit des poèmes », qui est vendu au prix de 12 €, rendez-vous sur le site de l'éditeur : http://www.soc-et-foc.com 
     
    Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :