• Quoiqu'il arrive

     

     

     

    Quoiqu'il arrive

    je sais déjà

    que je partagerai

    encore et encore

    des poèmes avec vous

    dans le plus grand des silences

    parce que c'est comme ça

    que la poésie existe

    en se taisant

    une fois qu'elle a été

    offerte.

     

     

    Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Edith
    Dimanche 23 Avril à 07:37

    Cela va bien avec mon chant d'oiseaux, dans cette poésie-là...en se taisant après les avoir écoutés au matin tôt après l'insomnie ! Merci Thierry !

      • Dimanche 23 Avril à 07:48

        J'entends les mêmes chants d'oiseaux que toi, dès le matin, même si je ne suis pas insomniaque. Merci, Edith !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :