•  

    Je me rends compte

    de plus en plus

    que j’écris sur la lenteur

    alors que je suis plutôt

    expéditif dans la vie.

    Je construis un monde

    et vis dans l’espoir

    de ne jamais être dérangé.

    Je me protège derrière ma fiction.

    Je m’exhibe avec elle.

    Je me retire discrètement

    du monde réel

    pour rechercher avec elle

    l’inconnu qui me rendra différent.

     

     

     

    Blogmarks

    2 commentaires
  •  

     

    Ce sont des êtres

    pondus par le soleil

    un jour de pleine lune

    que j’ai voulu dépeindre

    mais je ne suis pas certain

    d'y être parvenu

    totalement.

     

     

     

     

    Blogmarks

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Quelque chose m’obsède

    depuis que j’écris.

    J’ai le sentiment

    que quelqu’un m’observe

    avec un couteau à la main

    et qu’il pointe sur mon dos

    la lame brillante de son arme.

    Je le sens prêt

    à me poignarder

    à la moindre trahison.

    Je sais déjà

    que les mots que j’écris

    ne me sauveront pas

    de mes visions.

     

     

     

     

     

    Blogmarks

    2 commentaires
  •  

     

     

     

    Je sais qu'en observant

    de plus près ce que je ressens

    je perçois autre chose

    de moins net

    que la force des mots

    parvient à décrire

    en me surprenant.

     

     

     

     

     

    Blogmarks

    votre commentaire
  •  

     

    Et ce sentiment

    d'appartenir à une tribu

    d'êtres toujours un peu

    tiraillés entre terre et ciel

    ne s'exprime vraiment

    que dans les mots

    écrits et imparfaits

    de ma langue natale

    souvent fatiguée.

     

     

     

     

    Blogmarks

    1 commentaire