• S'il y a beaucoup de fenêtres

     

     

    S’il y a beaucoup de fenêtres

    dans mes poèmes

    c’est pour mieux voir dehors

    si ce qui me démange

    au fond de moi

    peut se retrouver dans le ciel

    les arbres les bêtes la route

    les cyclistes les marcheurs

    les voitures les tracteurs

    le jardin les fleurs et les lampadaires.

     

     

     

    Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 15 Mars à 07:37

    Les poètes ont toujours besoin de lumière - même si, parfois, elle peut leur venir d'un mur de la cave ! cf : mon poème publié lundi sur mon Facebook)

      • Mercredi 15 Mars à 08:09

        Ah, il faut que je le cherche celui-là, je l'ai raté !

         

    2
    Mercredi 15 Mars à 08:14

    A lire ! Je crois qu'il fait partie de mes meilleurs ! - enfin j'y ai beaucoup travaillé.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :