• Tu ignores comment tu as bien pu réussir

     

     

     

    Tu ignores comment tu as bien pu réussir à parcourir ces

    années sans personne sur qui compter. Tu étais la plus seule

    parmi tes amis et tu es, depuis que nous sommes ensemble,

    la plus présente pour moi. Eugène Savitzkaya, que tu m'as fait

    découvrir, me parle quand il évoque son problème de

    sensibilité au monde. Je le comprends. Il dit que sa mère, sa

    vie mystérieuse, ses récits inachevés d'enfance passée en

    Ukraine, que ni lui ni son frère n'arrivèrent à lui faire raconter

    jusqu'au bout, sont à l'origine de son inspiration, de sa

    volonté sans doute inconsciente de vouloir connaître la vérité

    .
    Extrait, page 68, de Rivages intimes, Editions Jacques

    Flament, collection images et mots.

     

     

     

    Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :