• Un poème en appelle un autre

     

     

     

    Un poème en appelle un autre
    et ainsi de suite
    tout le temps: 
    d'enchaînements en enchaînements
    l'infini se décompose
    en bribes inénarrables
    de nous-mêmes 
    formant ainsi des colliers
    par milliers
    pour les soirs où l'on veut
    se faire une beauté
    rien que pour soi
    et pouvoir enfin choisir.

     

     

     

    Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :