• Je me rends compte

     

     

     

    Je me rends compte

    que je fais les même rêves

    que François de Cornière

    un silencieux proche de la tempe

    l’océan à mes pieds

    à attendre une éclaircie

    et que surtout

    au moment où la balle sortira du canon

    j’aurai déjà la tête dans les vagues

    à tirer la langue 

    à mon assassin frustré.

     

     

     

     

    Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Jeudi 4 Mai à 07:55

    J'aime beaucoup François de Cornière que j'ai beaucoup lu autrefois et qui fait partie de mes éveilleurs !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :